Histoire du territoire


 

Carte de Cassini - 18ème siècle - position du Triangle de Gonesse

La carte de Cassini au 18e siècle montre l’importance du « bourg » de Gonesse au Nord de Paris, de taille équivalente à la ville de Saint-Denis. Le « Triangle de Gonesse » est situé le long de la route (royale) qui relie Paris à Senlis (« route de Senlis » sur la carte). La topographie du site est particulièrement bien dessinée et indique la vallée du Croult dans laquelle s’insère le bourg.
Le blé et le pain de gonesse sont réputés depuis le 13e siècle: on parle au 17e siècle du pain mollet de Gonesse, qui est aussi connu sous le nom de « pain de chapitre » (Wikipédia). Les terres exceptionnelles des plateaux limoneux sont donc propices aux céréales; les fouilles archéologiques récentes sur le triangle de Gonesse attestent de la culture du blé sur ce territoire depuis au moins 2500 ans, soit avant l’implantation de Paris ! Mais l’agriculture était beaucoup plus diversifiée que maintenant et permettait d’exploiter chaque terrain au mieux de ses possibilités. Les terres irriguées comprenaient du maraichage et l’élevage des animaux (moutons) avait toute sa place. Le système agricole industriel contemporain a dramatiquement « simplifié » et appauvri ce territoire…

Carte d’Etat major - 19ème siècle - Triangle de Gonesse

La carte d’Etat major du 19e siècle (1820 - 1866) précise la représentation et se rapproche de nos cartes contemporaines. L’ensemble des bourgs et villages est représenté. La ville, bien qu’en plein développement, est encore loin !

L’agglomération parisienne en 1906 - la banlieue que nous connaissons commence seulement à se développer; les terres agricoles jouxtent encore le coeur de la ville. Image Luc Dupont

A l’époque de cette carte de 1906 représentée dans la topographie du site, la ceinture maraichère qui nourrit la ville existe encore. Particulièrement développée au 19e siècle, elle alimente les marchés parisiens dont celui des Halles. La mémoire de cette ceinture maraichère (aujourd’hui disparue) est toujours présente dans des communes comme Montreuil sous Bois, Romainville, Stains, Pierrefite, etc.

Carte de 1950 - La « deuxième couronne » de l’agglomération parisienne n’est pas encore constituée. Gonesse est encore un « bourg ». La carte montre l’importance du village de Roissy… avant la création de l’aéroport CDG. Les terres agricoles pénètrent encore jusqu’à la Plaine Saint Denis.

Carte IGN de 2017 - L’urbanisation que nous connaissons aujourd’hui autour du « Triangle de Gonesse » est donc très récente; elle s’est constituée dans la seconde moitié du 20ème siècle.

Le contraste entre ces deux dernières cartes est stupéfiant. Il montre essentiellement deux choses:

  1. le processus rapide et exponentiel d’urbanisation du territoire. Nous avons tous conscience maintenant de cette problématique de l’artificialisation des terres agricoles, à un rythme effréné;
  2. le développement en tâche d’huile de cette urbanisation, qui ne ménage aucun vide à l’intérieur, et tend à asphyxier progressivement son coeur.

Pour ces raisons l’existence aujourd’hui de ce « triangle » de terres agricoles, les plus proches du centre de la ville, apparait comme un miracle. C’est cette situation exceptionnelle qu’il faut préserver à tout prix.