Périmètre du projet


 

Carte topographique: source Géoportail. Le périmètre du triangle de Gonesse est représenté dans son contour.

La carte topographique nous fournit de précieuses informations. Le triangle de Gonesse constitue la pointe méridionale d’un plateau (vert soutenu) situé plus au Nord; l’extrémité en quelque sorte du e plateau picard. La rivière, le Croult, qui passe à Gonesse est une échancrure dans ce plateau et elle rejoint la Seine vers Saint-Denis. Plus au sud une vaste dépression où passe le canal Saint-Dénis et le canal de l’Ourcq. Cette « dépression » est en grande partie urbanisée.

Carte des « Unités paysagères »: source IAU-IdF. Le rectangle éclairci correspond au périmètre de la carte topographique ci-dessus.

La carte de l’IAU-IdF ci-contre indique les grandes «unités paysagères» de l’Ile de France (appelées ailleurs «Pays»), qu’elle définit «...comme les unités élémentaires du découpage d’un territoire au regard de sa géomorphologie, des éléments naturels ou construits qu’elle porte, des activités qui s’y déroulent et des relations qui s’y instaurent.

Ce qui est recherché ici est non seulement des unités mais aussi des entités, c’est-à-dire des unités dotées d’une identité. Une unité paysagère tire son identité de ses paysages, au sens le plus large du terme». Le triangle de Gonesse appartient au «Pays de France» (marron clair).

Carte des franges de l’agglomération parisienne, à la limite du « Pays de France ». En rouge les limites des communes qui nous intéressent particulièrement ; l’agriculture y est encore présente.

Traditions agricoles du « Pays de France »

Le Pays de France est riche de traditions agricoles très anciennes; nous en avons répertoriées quelques unes…

Gonesse: blé, meunerie, pain…

Groslay: vignes + maraichage, puis arboriculture (poiriers, pommiers…). Groslay abrite encore 5 exploitants agricoles (arboriculteurs) qui cultivent plus au Nord: Saint Brice, Ezanville, Moisselles, Attainville…

Sarcelles: vignes et arbres fruitiers (18ème, 19ème siècle… phylloxéra en 1879), légumes (années 1930) = petits pois, choux fleurs… Récolte de légumes envoyée vers les halles de Paris par wagons…

Villiers le Bel: premier fournisseur de salades de Paris en 1820…

Saint Brice sous forêt: terres maraîchères (jusque 1930), puis arboriculture (poiriers) + activité maraichère : choux-fleurs, petits pois, fraises. Le chemin de fer va révolutionner la vie du village : les Parisiens viennent de plus en plus nombreux passer le dimanche à la campagne et les cultivateurs ont de nouvelles possibilités pour expédier leurs fruits et légumes. En 1907, la seule gare de Sarcelles-Saint~Brice expédie 140 wagons de poireaux par mois dans les centres du Nord (Lille, Roubaix, Valenciennes, Cambrai…)

Goussainville: en 1870, les Prussiens détruisent une distillerie… En 1905 ouverture d’une sucrerie (Beghin Say) qui durera 80 ans… Anciennes cressonnières (et cultures maraichères) grâce aux eaux du Croult.

Domont: bucherons et paysans depuis le Moyen-Age… 1877, plantation de vergers (« Domont-les-poires »)

Montmorency: vignes au Moyen-Age, vignes+fruitiers+céréales au 16ème siècle (2 moulins à vent), 17ème… fameuses cerises (cf. Madame de Sévigné),

Montlignon: pépiniériste au 18ème siècle (les derniers pépiniéristes cessent leur activité en 1990), vergers au pied de la forêt

Bessancourt: moulin à vent, fours à pain et pressoirs au Moyen-Age, 132 hectares de vignobles au 18ème siècle.

Coubron: cultures, vigne (actuelle)

Courtry: cultures, maraichage (actuellement)

Synthèse des observations

Aux franges de l’agglomération parisienne, à cheval sur les territoires déjà construits et sur les riches terres agricoles du « Pays de France », quel périmètre définir pour le projet de territoire de CARMA Pays de France? Nous avons dessiné en rouge les limites des communes les plus directement concernées, sans que ces limites ne soient exhaustives ou exclusives.

Les communes, les communautés de communes ou d’agglomération (voir pages suivantes), devront être parties prenantes du « projet de territoire », qui porte le projet de développement à l’échelle du Grand Paris.

 

Carte du périmètre de CARMA « Pays de France ».

Le territoire de CARMA Pays de France ainsi défini concerne l'espace rural et la frange urbaine qui le borde